Notre nouvelle séction de Vues Panoramiques: Découvrir le Liban!! Découvrez le Liban avec des images de panorama, excursion de tourisme au Liban, annuaire de guide, cartes, forum, affiches, causerie, Météo.

Yanouh

..... ....Yanouh, ce centre Phénicien est à mi chemin entre Byblos-Héliopolis. Son temple d'origine Phénicien se rapporte à la même religion que celle d'Aphaca et a été dédié à Diana, déesse de la chasse au temps des romains et fille du Dieu Jupiter. Plutard en une église dédiée à St. Georges surnommé le Bleu au temps du 4eme Patriarche Maronite St Jean Maron II en 750, lorsque ce dernier est venu s'installer à Yenouh. Les successeurs de St Jean Maron ont résidé sur le même lieu jusqu'en 1277 et ont bâti la Cathédrale de Sanctae Mariae de Anoch, ou se sont succédés 23 patriarches Maronites (432 ans)de 750 à 1277). L'époque de Sainte Marie de Yenouh est nommée l'époque des Croisés. Ses habitants ont dépassé les trois mille cinq cents personnes, et le nombre de ses églises a depassé les trente cinq..... ....


L'arrêté du 17/1/1924 N.2385 modifié par la loi N.75 du 3/4/1999 (Articles 2,5,15,49 et 85) stipule:
L'auteur d'une oeuvre littéraire ou artistique détient du seul fait de sa création un droit de propriété absolue sur cette oeuvre, sans obligation de procédures formelles. L'auteur de l'oeuvre bénéficiera lui-même de l'exploitation de son oeuvre, il possède le droit exclusif de la publier, et de la reproduire sous quelques formes que ce soit. Qu'il s'agisse ou non d'oeuvres tombées dans le domaine public, seront punis d'un emprisonnement d'un mois à trois ans et d'une amende de cinq millions à cinquante millions de livres libanaises ou à l'une des deux peines seulement, ceux qui:
1-auront apposé ou fait apposé fraudulement un nom usurpé sur une oeuvre littéraire ou artistique;
2-auront, pour tromper l'acheteur, frauduleusement imité la signature ou le signe adopté par un auteur;
3-auront contrefait une oeuvre littéraire ou artistique;
4-auront sciement vendu, recelé, mis en vente ou en circulation l'oeuvre contrefaite ou signée d'un faux nom.
La peine sera aggravée en cas de récidive.