Notre nouvelle séction de Vues Panoramiques: Découvrir le Liban!! Découvrez le Liban avec des images de panorama, excursion de tourisme au Liban, annuaire de guide, cartes, forum, affiches, causerie, Météo..

Tripoli:
- La forteresse.
- Jami' El Kabir.
- Le vieux souk.

..... ....Mais entre temps, le Comte Saint Gilles de Toulouse avait élevé en l'an 1100, une forteresse à 3 Km à l'Est , sur une colline longeant le fleuve "Abou Ali. C'est autour de ce Château "Sanjil" que s'est développée une nouvelle cité: La Tripoli actuelle qui n'a donc que 900 ans). Conquise par le Mamlouk en 1289 (Sultan Qalaoun), puis par les Ottomans (Sélim 1er en 1516), elle offre des avenues modernes, et des Souks trés animés: Filatures, fonderies, savonneries, Tissages, sucreries, Orféveries, et maintient le charme arabe avec ses ruelles étroites, de souks, d'allées… et de personnes amicales. Tripoli est célèbre pour ses douceurs arabes. N'importe quel voyage à la ville serait inachevé sans une visite à un de ses attachants marchands de douceurs. Les Ruines du Château Sanjil sont impressionnantes sous les démantelements et les reconstructions des conquérants (L'émir Mamlouk Kurdji l'avait restauré en 1307...). En contre bas Ouest de la colline, fut élevée une église romane à Sainte Marie de la Tour c'est elle qui est devenue aprés remaniements, la grande Mosquée. Tout prés d'elle, l'école Coranique: La Madrassé Qartauviya; plus au Nord, le Souk "Es Saboun", et le "Khan El Kayyatin" et un labyrinthe de ruelles étroites, de souks chauds en couleurs et odeurs orientales, et entre les deux cités, sur 3 Km, une immense orangeraie qu'a chantée le poète..... ....


L'arrêté du 17/1/1924 N.2385 modifié par la loi N.75 du 3/4/1999 (Articles 2,5,15,49 et 85) stipule:
L'auteur d'une oeuvre littéraire ou artistique détient du seul fait de sa création un droit de propriété absolue sur cette oeuvre, sans obligation de procédures formelles. L'auteur de l'oeuvre bénéficiera lui-même de l'exploitation de son oeuvre, il possède le droit exclusif de la publier, et de la reproduire sous quelques formes que ce soit. Qu'il s'agisse ou non d'oeuvres tombées dans le domaine public, seront punis d'un emprisonnement d'un mois à trois ans et d'une amende de cinq millions à cinquante millions de livres libanaises ou à l'une des deux peines seulement, ceux qui:
1-auront apposé ou fait apposé fraudulement un nom usurpé sur une oeuvre littéraire ou artistique;
2-auront, pour tromper l'acheteur, frauduleusement imité la signature ou le signe adopté par un auteur;
3-auront contrefait une oeuvre littéraire ou artistique;
4-auront sciement vendu, recelé, mis en vente ou en circulation l'oeuvre contrefaite ou signée d'un faux nom.
La peine sera aggravée en cas de récidive.