Notre nouvelle séction de Vues Panoramiques: Découvrir le Liban!! Découvrez le Liban avec des images de panorama, excursion de tourisme au Liban, annuaire de guide, cartes, forum, affiches, causerie, Météo.

Sidon - La forteresse

..... ....D'importantes rénovations furent entreprises par l'émir Gilban Moâidi à l'époque du Sultan Mamluk, Jukmuk, d'origine Tcherkess, et cela avant 1447 et particulièrement dans la tour Ouest. L'entrée de la forteresse est décorée de lions sculptés dans la pierre. Sa petite mosquée fut construite par Al Ashraf Khalil Ben Kalaoun et rénovée par l'Emir Fakherddine. Elle est considérée comme une des plus belles forteresses maritimes sur les rives de la Méditerranée..... ....

Khan El Frange

..... ....Des produits importés d’Europe échangés contre d’autres en provenance des Indes… On se rend compte de l’importance de ce Khan français sur la côte Orientale de la Méditerranée. La ville de Sidon était florissante dans ce domaine. Centre vital où Consuls, voyageurs, marchands, chercheurs, industriels, historiens, hommes de lettres, religieux… se rencontraient à l’intérieur de ce Khan, un centre d’accueil et d’échanges. “Il fut le centre d’activités commerciales sociales à Saida jusqu’au 19ème siècles. Successivement résidence du Consul de France à Sidon, des Pères Franciscain puis orphelinat de jeunes filles sous la direction des Soeurs de Saint Joseph de l’Apparition, il est aujourd’hui restauré et abrite le centre culturel français dans la capitale du Liban Sud” où beaucoup d’activités sont prévues sur les plans culturels et humains: Conférences, expositions, concerts, réunions, artisanats… etc. Il est destiné à accueillir un musée, des salles d’expositions… afin de participer à la vie de la ville et de la région et de sauvegarder notre patrimoine..... ....


L'arrêté du 17/1/1924 N.2385 modifié par la loi N.75 du 3/4/1999 (Articles 2,5,15,49 et 85) stipule:
L'auteur d'une oeuvre littéraire ou artistique détient du seul fait de sa création un droit de propriété absolue sur cette oeuvre, sans obligation de procédures formelles. L'auteur de l'oeuvre bénéficiera lui-même de l'exploitation de son oeuvre, il possède le droit exclusif de la publier, et de la reproduire sous quelques formes que ce soit. Qu'il s'agisse ou non d'oeuvres tombées dans le domaine public, seront punis d'un emprisonnement d'un mois à trois ans et d'une amende de cinq millions à cinquante millions de livres libanaises ou à l'une des deux peines seulement, ceux qui:
1-auront apposé ou fait apposé fraudulement un nom usurpé sur une oeuvre littéraire ou artistique;
2-auront, pour tromper l'acheteur, frauduleusement imité la signature ou le signe adopté par un auteur;
3-auront contrefait une oeuvre littéraire ou artistique;
4-auront sciement vendu, recelé, mis en vente ou en circulation l'oeuvre contrefaite ou signée d'un faux nom.
La peine sera aggravée en cas de récidive.