Notre nouvelle séction de Vues Panoramiques: Découvrir le Liban!! Découvrez le Liban avec des images de panorama, excursion de tourisme au Liban, annuaire de guide, cartes, forum, affiches, causerie, Météo..

Le Grand Sérail

..... ....La reconstruction et la restauration de ce monument, couvrant 21480m2 et comportant 603 arcades a nécessité le travail de 34 ingénieurs et de 1150 artisans et ouvriers durant 900 jours pour construire 39700 m2 sur trois niveaux sans compter le sous-sol et un étage technique sous les combles. Le Grand Sérail ainsi restauré compte désormais 430 salons et salles en plus des espaces de service réservés aux installations électriques et mécaniques, à la maintenance, au chauffage, aux générateurs et à l'entretien du bâtiment sans oublier les espaces réservés aux réservoirs d'eau et aux salles de bain. Les pièces se répartissent comme suit: 85 et 95 au sous-sol et au rez-de-chaussée et 125 au premier et au second étage; les combles forment un étage technique réservé aux installations de service. Les façades extérieures et intérieures ont été richement décorées: 282 arcs en ogive, 197 arcs brisés, 6 en plein cintre, 11 polylobes et de nombreux arcs brisés formant 92 voûtes. De larges entrées, 15 arcades brisées, remarquables, en pierre jaune, comportant pour la plupart des fenêtres rectangulaires encadrées de pierre calcaire blanche surmontées de petites lucarnes en oeil-de-boeuf, restaurées et décorées..... ....


L'arrêté du 17/1/1924 N.2385 modifié par la loi N.75 du 3/4/1999 (Articles 2,5,15,49 et 85) stipule:
L'auteur d'une oeuvre littéraire ou artistique détient du seul fait de sa création un droit de propriété absolue sur cette oeuvre, sans obligation de procédures formelles. L'auteur de l'oeuvre bénéficiera lui-même de l'exploitation de son oeuvre, il possède le droit exclusif de la publier, et de la reproduire sous quelques formes que ce soit. Qu'il s'agisse ou non d'oeuvres tombées dans le domaine public, seront punis d'un emprisonnement d'un mois à trois ans et d'une amende de cinq millions à cinquante millions de livres libanaises ou à l'une des deux peines seulement, ceux qui:
1-auront apposé ou fait apposé fraudulement un nom usurpé sur une oeuvre littéraire ou artistique;
2-auront, pour tromper l'acheteur, frauduleusement imité la signature ou le signe adopté par un auteur;
3-auront contrefait une oeuvre littéraire ou artistique;
4-auront sciement vendu, recelé, mis en vente ou en circulation l'oeuvre contrefaite ou signée d'un faux nom.
La peine sera aggravée en cas de récidive.