Notre nouvelle séction de Vues Panoramiques: Découvrir le Liban!! Découvrez le Liban avec des images de panorama, excursion de tourisme au Liban, annuaire de guide, cartes, forum, affiches, causerie, Météo...

Hardine

..... ....d- Le Moine Jacob Sarkis Dagher, surveillant du collège Maronite à Rome au moment de sa fondation en 1583.
e- Le Patriarche Jean David (1367-1404) le dernier des quatre Patriarches Maronites à Hardine.
f- Trois évêques de Hardine, à son siège épiscopal Syriaque, trois parmi les onze évêques Syriaques de son siège étaient originaires de Hardine :
· Sévère Issa (1443-1480)
· Ibrahim Hdayban (1503-1524)
· Gerges Dagher (1590-1598)

g- Cheikh Bou Dagher (milieu du 17e siècle) qui encouragea les familles Maronites à s'installer à Hardine.
h- Des dizaines de moines dont :
· Le Saint Al-Hardini précepteur de St. Charbel.
· Son frère, père Elysée (1799-1875) : premier ermite officiel à Annaya.
· Père Boutros Dagher (1847-1916) : ermite de Deir Houb Tannourine.
i- Onze jeunes naufragés dans l'accident du Titanic la nuit du 14-15 Avril 1912..... ....


L'arrêté du 17/1/1924 N.2385 modifié par la loi N.75 du 3/4/1999 (Articles 2,5,15,49 et 85) stipule:
L'auteur d'une oeuvre littéraire ou artistique détient du seul fait de sa création un droit de propriété absolue sur cette oeuvre, sans obligation de procédures formelles. L'auteur de l'oeuvre bénéficiera lui-même de l'exploitation de son oeuvre, il possède le droit exclusif de la publier, et de la reproduire sous quelques formes que ce soit. Qu'il s'agisse ou non d'oeuvres tombées dans le domaine public, seront punis d'un emprisonnement d'un mois à trois ans et d'une amende de cinq millions à cinquante millions de livres libanaises ou à l'une des deux peines seulement, ceux qui:
1-auront apposé ou fait apposé fraudulement un nom usurpé sur une oeuvre littéraire ou artistique;
2-auront, pour tromper l'acheteur, frauduleusement imité la signature ou le signe adopté par un auteur;
3-auront contrefait une oeuvre littéraire ou artistique;
4-auront sciement vendu, recelé, mis en vente ou en circulation l'oeuvre contrefaite ou signée d'un faux nom.
La peine sera aggravée en cas de récidive.